Dans le dressing de… AÏSSATOU SOUARE

Contrôle d’identité, s’il vous plaît ?
Je m’appelle Aissatou Souare. Je suis consultante en image et en communication.

BDD34F55-A284-4367-8CB3-02679096C590

Comment décririez-vous votre style ?
Je n’ai pas de style prédéfini, je m’habille en fonction de mon humeur et selon la situation. Néanmoins, je me retrouve beaucoup plus dans les styles moderne, glamour et classique.

Qui est votre « fashion icon » ?
La première fashion icon que j’ai commencé à kiffer fut Olivia Palermo. Aujourd’hui, je m’inspire un peu partout sur les réseaux sociaux, la culture africaine…

Quelle est la pièce phare de votre dressing ?
Mes bijoux et mes sacs à main, pour moi ce sont des pièces incontournables lorsque je m’habille. Sans bijou, je me sens nue.

IMG_2220

Quel est pour vous « The fashion faux-pas » ?
En tant que conseillère en image, je dirais porter des vêtements non adaptés à notre morphologie. Ensuite, porter 3/4 designers en même temps avec les logos en évidence (This is a no go!). Enfin, assortir la couleur de son fard à paupières à la couleur de son haut. Ce sont mes 3 fashion faux-pas !

Quelle est votre couleur préférée ?
Rouge comme rouge passion. J’affectionne aussi le rose qui fait un peu girly.

e41748f4-bf9f-408f-9f73-45dcb6ab7972

Quel est votre budget mensuel pour vous saper ?
Alors là, je ne saurais donner une somme exacte, je n’ai jamais défini de budget pour me saper. En général, c’est au coup de coeur. Avant, j’étais une acheteuse compulsive, maintenant j’essaie d’acheter ce qui est vraiment essentiel. Je mise plus sur la qualité que sur la quantité.

IMG_7127

IMG_1276

Quel est votre parfum du moment ?
L’interdit de Givenchy.

Si vous deviez passer la journée avec un créateur ?
Sans réfléchir, je dirais Karl Lagerfeld car, pour moi, c’était le meilleur. Un simple exemple : il a su redonner vie à la marque Fendi qui sombrait dans l’oubli.

1 conseil mode à donner ?
Habillez-vous avant tout pour vous-même. La mode est une roue qui se réinvente à chaque passage, on n’a même pas le temps d’assimiler une tendance qu’il y en a déjà une autre qui apparait, donc le but est d’éviter le plus possible d’être une « fashion victime ». La mode, à travers notre style, doit définir notre personnalité : « dis-moi ce que tu portes, je te dirai ce que tu es ». Selon moi, plus c’est simple, plus c’est beau.

Que représente la Guinée pour vous et peut-on le percevoir dans votre style ?
La Guinée, j’y suis née et j’y ai grandi, c’est ma patrie. Je vis certes en France mais je m’identifie beaucoup à la culture guinéenne et africaine, d’ailleurs ceci se remarque beaucoup dans mon style. Lorsqu’on regarde mon Instagram, par exemple, on remarque que je porte beaucoup les tissus et imprimés de chez nous. Aussi, je fais toujours un petit clin d’oeil à mon « tailleur local ».

Édition ROOTS Afrique de l’Ouest