44 Vues |  Like

YVONNE PARAISO : Le marketing tout terrain !

Contrôle d’identité, s’il vous plaît ?
Bonjour, je suis Yvonne Paraiso, responsable marketing en produits des soins pour la personne, spécialiste des marchés de l’Afrique francophone pour la multinationale Unilever.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel et du début de l’aventure Unilever ?
Ce qui relie l’ensemble de mon parcours est l’interculturalité. Apres mon Bac au collège Jean Mermoz d’Abidjan, je m’envole pour Nice où j’obtiens le Master II en Information et Communication de Nice-Sophia Antipolis orienté sur les problématiques des Identités et développements interculturels. Passionnée d’Art, j’ai ensuite effectué des travaux de recherches en tant que doctorante au pôle Arts, Culture et Consommations du CNRS de Paris.
Après une 1ere expérience en tant qu’attachée de presse en agences et chargée de com à la direction de la communication interne du groupe Orange France Telecom, je me suis lancée comme consultante en relations publiques dans l’univers créatif de la diaspora africaine qui m’a exposé au bouillonnement culturel qui traverse le continent africain depuis quelques années.
Ensuite, lorsque l’opportunité s’est présentée d’accompagner le développement et la pénétration de marques internationales telles que Dove, Axe, Monsavon… en Afrique noire, je n’ai pas hésité à me jeter à fond dans cette aventure qui se situe à la convergence de mon africanité, de ma sensibilité artistique et de ma connaissance des marchés.
Petit à petit, la somme de mes expériences et mon investissement personnel m’ont permis d’acquérir de plus en plus de responsabilités. Le concours des Egéries Dove est un exemple parlant de ce que je fais aujourd’hui : mettre en place des campagnes globales pour les marques en les adaptant aux réalités socioculturelles des pays, lancer des innovations pour un continent africain en pleine mutation, plus que jamais moderne, soutenu par la croissance des classes moyennes.

Vos activités sont de plus en plus installées en Côte d’Ivoire. En quoi ce pays est-il différent de vos autres marchés africains ?
La Côte d’Ivoire a maintenu son leadership et est le véritable hub de la sous-région ouest africaine.
Abidjan, sa mégalopole moderne, est l’une des villes qui compte en Afrique en tant que poumon économique et « trendsetter ». La floraison des malls, et hypermarchés en est une démonstration tout en offrant des vitrines produits de classe internationale.

Parlez-nous de votre nouvelle égérie Dove ?
Après le succès de la 1ère édition en 2014, plus de 600 postulantes ont tenté de devenir la nouvelle égérie DOVE. Cette année, Edwige Folquet est la gagnante qui portera les valeurs de la marque pendant 1 an. Cette magnifique femme de 52 ans est la preuve que la marque DOVE sublime la femme et permet à chacune de réaliser son propre potentiel personnel. Véritable ambassadrice de la marque, elle sera le visage de Dove sur toutes les campagnes de l’année. Elle incarne véritablement les valeurs de la Femme Dove : naturelle, positive, soignée et confiante. Elle sera présente à Paris au mois d’Octobre, à la rentrée, avec un beau programme de découvertes et un évènement où elle expliquera comment la beauté peut devenir une source de confiance et non d’anxiété.

Vos endroits favoris à Abidjan à conseiller à un touriste qui viendrait d’arriver en ville ?
Le Débarcadère au bord de la Lagune Ebrié en contemplant le quartier des affaires le Plateau ; Le Maquis chez Ambroise à Marcory pour déguster des bonnes grillades dans un esprit authentique et « roots » ; Coucoué Lodge Assinie pour de belles baignades ; Mais mon coup de cœur est Rosa Beach sur la Baie des Milliardaires de l’Ile Boulay, un endroit calme pour un « chilling » garanti !

Cette édition est un spécial Côte d’ivoire, quel message adresseriez-vous à la fois à la diaspora et à la population locale ?
Une phrase très simple que me répétait toujours mon père : «Évite la facilité. Seul le travail paye ! »

Si je vous dis « ROOTS », vous me dîtes ?
Inspirationnel.

Édition : ROOTS n°19