40 Vues |  Like

SACKO : Le comédien

Contrôle d’identité, s’il vous plaît ?
Je m’appelle Sacko Camara, j’ai 22 ans, je suis né et j’ai grandi en Côte d’Ivoire jusqu’à l’âge de 12 ans. Je vis actuellement en région parisienne. Je suis comédien et influenceur sur différents réseaux sociaux.

Quel est ton parcours ?
De nature, j’aime rire et j’ai toujours fait le clown étant enfant (je n’étais pas un exemple). Au fur et à mesure, j’ai su me concentrer sur mes études : j’ai obtenu un Bac Pro Cuisine avec mention. J’ai été cuisinier pendant 4 ans, puis j’ai poursuivi mes études avec 2 années de licence d’anglais en LLCE que j’ai arrêtées pour me focaliser sur ma passion: la comédie.
En 2013, parti de rien, j’ai commencé à faire des vidéos sur Facebook qui ont pris de plus en plus d’ampleur. L’année qui suivait, on a commencé à m’appeler pour faire des scènes lors d’évènements comme les élections de Miss à Paris. J’ai débuté mes premières scènes au théâtre le Panama (à République) où je pouvais tester mes sketchs de 15-20 minutes sur le public. Aujourd’hui, j’écris mon one-man-show pour avoir un spectacle d’1 heure et pourquoi pas faire une tournée en France, mais aussi en Afrique.

Comment tes parents réagissent à tout cela ?
Au début, cela a été assez difficile de voir que leur fils faisait le clown, surtout dans les vidéos où je me déguisais en fille, mais, lors d’un voyage, mon père est tombé sur l’une de mes vidéos et en rentrant m’a félicité ! Il m’a même confié qu’il avait fait de l’animation d’évènements étant plus jeune en Côte d’Ivoire.

Quel est ton quotidien ?
En ce moment, je travaille avec un ami qui a une société de transport, je gère la partie administrative. Lorsque les gens sont concentrés sur les réseaux sociaux, ils peuvent penser que ma vie est un rêve, que tout va bien, que je n’ai jamais de problèmes, que je passe mes journées à rire, mais je fais face aux mêmes difficultés que tous les jeunes. Je me donne les moyens pour réaliser mes projets. Je suis à la recherche d’un agent artistique qui pourrait me représenter afin de pouvoir travailler en tant qu’acteur et comédien à temps complet.

Quel message pourrais-tu transmettre aux jeunes de la diaspora ?
Le message que je pourrais transmettre aux jeunes qui veulent réaliser leurs rêves est de prier sincèrement, avoir confiance en soi, ne pas écouter ou suivre les autres, foncer et surtout se donner les moyens. Ce n’est pas en restant à la maison que nos rêves vont s’accomplir.

Si je te donne une baguette magique, avec quel artiste souhaiterais-tu travailler ?
Will Smith, sans hésitation. I love this man ! Oh my God !

Si je te dis le mot “Roots”, cela t’évoque quoi ?
Roots, c’est nous, les jeunes, les vieux, les noirs, je me vois en Roots.
En anglais, cela signifie les racines et quand je pense à mes racines, je vois mes parents, mes frères et soeurs, mes amis, l’Afrique, le berceau de l’humanité, là où tout commence. Ce sont les racines de tout le monde, même Marine Le Pen, qu’elle le veuille ou non, ce sont ses racines !

Édition : ROOTS n°19
Par Hyllen Legré