1099 Vues |  2

CENTRALE COIFF, accompagne les professionnels de la beauté

Contrôle d’identité, s’il vous plaît ?
Je m’appelle Junior Nosso, gérant de la société Centrale Coiff. Nous sommes distributeurs de produits de coiffure et d’esthétique au niveau national.

Flashback sur votre parcours…
J’ai commencé il y a maintenant dix ans dans le commerce de gros. Au début, c’était seulement un job d’été en tant que préparateur de commandes pour un distributeur généraliste de produits de coiffure et d’esthétique. Puis très vite, j’ai été attiré par ce secteur d’un point de vue business car il y avait une grosse demande sur le marché et c’est devenu, par la suite, une passion.

Centrale Coiff propose également une activité de consulting auprès des professionnels de la beauté…
À la base, c’est de la distribution de produits dans le domaine de la beauté. Que ce soit le mobilier des salons des coiffure, les produits, nous avons la possibilité de faire bénéficier de prix négociés auprès des fournisseurs, en amont, extrêmement avantageux.

Nous pouvons fournir un salon de coiffure, clé en main, dès son ouverture. Et effectivement, il y a également le volet consulting. On essaye de mettre en place un accompagnement pour aider nos clients à développer leur activité.Nous partons du principe que si le client se développe, nous nous développons en même temps que lui.

Pouvez-vous nous parler de la structure?
C’est une structure qui est jeune, elle fêtera ces un an dans deux mois. Nous avons fait de très bons débuts et nous en sommes satisfaits. Beaucoup de nouveaux clients,
essentiellement des professionnels, car c’est notre coeur de métier. Au départ, c’était un site internet sur lequel on proposait des produits à prix compétitifs. Suite à la demande, Centrale Coiff est devenu le site internet dédié aux professionnels de la coiffure, avec maintenant deux commerciaux sur le terrain afin de prospecter et promouvoir notre société.

Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à vos concurrents ?
Ma valeur ajoutée sera plus au niveau du relationnel, nous ne sommes pas des arracheurs de dents (rires). Il y a certains commerciaux qui sont là pour faire du « one shot », c’est-à-dire qu’ils rentrent quelque part, font une grosse commande et partent. Nous, ce n’est pas dans notre politique. Notre ligne de conduite est de travailler avec nos clients sur le long terme. On souhaite les accompagner dans le quotidien, s’ils rencontrent des difficultés, par exemple, concernant le merchandising. Notre rôle est de les aider et de leur apporter des solutions.

Quels sont vos projets pour 2017 ?
Le développement du groupe, le déploiement vers les Dom-Tom, car il y a une forte demande. Ensuite, stabiliser notre secteur sur le territoire français, en banlieue parisienne
et province proche. Enfin, pourquoi pas déménager de nos locaux actuels qui deviennent trop petits !

Si je vous dis « Roots », qu’est-ce que cela vous évoque ?
L’entrepreunariat, la communauté, le business et l’entraide.

Édition ROOTS n°18